L’approche narrative

Venue d’Australie, inventée par Michaël WHITE et David EPSTON, développée depuis une vingtaine d’années par des praticiens anglo-saxons, elle est fondée sur les idées de philosophes français, et a été introduite en France en 2004. Elle se développe depuis rapidement, tant dans le champs thérapeutique qu’en entreprise grâce à son efficacité et la variété infinie de ses applications.

 

Caractérisée par une originalité très forte dans sa pensée comme son application, à l’opposé des courants de pratiques fondés sur une méthode à reproduire, l’approche narrative vous emmène à la rencontre de vos clients dans une posture de curiosité bienveillante et de créativité pour les inviter à redevenir les auteurs de leur vie.

 

L’une des spécificités très forte de l’approche narrative est de considérer que «la personne n’est jamais le problème» et que c’est la personne qui est l’experte de sa vie. Le praticien narratif travaille en posture décentrée et influente et non en  expert. Loin d’établir un «diagnostic» ou de proposer des solutions, il pose des questions qui ont pour objectif de faire raconter aux personnes les histoires oubliées, étouffées par les histoires de problème.

 

La redécouverte de ces histoires de réussites et leur reconnexion avec les valeurs, les espoirs et les principes de vie des personnes, influencent très positivement la perception que les personnes ont d’elles-mêmes.
Une fois que le questionnement a permis de les dés-identifier de l’histoire de problème pour laquelle elles sont là, elles retrouvent leur sentiment d’initiative personnelle et se reconnectent avec leur projet de vie.

 

A partir de récits ancrés dans l’ici et maintenant, nous allons permettre à nos clients de sortir des histoires d’insuffisances limitantes par le récit de séquences de vie jugées comme des réussites par lui.